Criar um Site GrŠtis FantŠstico
Film streaming Radioactive regarder en ligne

RADIOACTIF, -IVE, RADIO-ACTIF, -IVE, adj.

PHYS. NUCL. [En parlant d'un corps simple, compos√© ou en m√©lange, comprenant des noyaux atomiques instables] Qui est susceptible de se transformer, par d√©sint√©gration, en un autre √©l√©ment avec √©mission √† la fois spontan√©e et continue de rayonnements corpusculaires ou √©lectromagn√©tiques; qui a rapport √† la radioactivit√©. √Čl√©ment, minerai, noyau radioactif; cobalt, uranium radioactif; iode radioactive; d√©chets, r√©sidus radioactifs; nuages, produits de fission radioactifs; particules radioactives; apparition de gaz radioactifs; instabilit√© des corps radioactifs; faiblement, fortement, intens√©ment, l√©g√®rement radioactif. Les rayons √©mis par les substances radioactives ont la facult√© d'impressionner les plaques photographiques ( M me P. Curie. Radioactiv.. t. 1. 1910. p. 74). Nous avons sugg√©r√© que d'autres radio√©l√©ments, isotopes radioactifs inconnus des corps stables, pourraient √™tre obtenus par l'action des diverses particules avec lesquelles on produit des transmutations: (. ) on pouvait esp√©rer cr√©er certains noyaux radioactifs par plusieurs r√©actions nucl√©aires diff√©rentes ( Joliot, Curie, Radioact. artif.. 1935. p. 20).

‚ąí [P. m√©ton. ] Caract√®re radioactif; propri√©t√©s radioactives; (port√©e des) effets radioactifs (d'une bombe); d√©sint√©gration, √©manation radioactive; pluies radioactives (apr√®s une explosion nucl√©aire); transmutations radioactives; danger de contamination, d'irradiation radioactive; masque contre les radiations radio-actives. C'est √† la radioactivit√© que l'on fait appel. La seule difficult√©, c'est d'avoir la patience de poursuivre bien sagement la cure pendant deux ou trois ann√©es, et aussi d'avoir sous la main un m√©decin qui s'astreigne (. ) √† un calcul minutieux des doses radioactives ( Romains, Knock. 1923. ii. 5, p. 14). Il suffit, pour que les mouvements reprennent, de l'exposer [le cŇďur ] au rayonnement de pr√©parations radioactives ( Roger ds Nouv. Trait√© M√©d. fasc. 6 1925. p. 46):

1. La campagne contre les explosions atomiques (. ) s'est prolongée en 1959 par les attaques soviétiques contre les rejets en mer des déchets radioactifs (. ) des usines d'extraction de plutonium anglaises ou américaines et à moindre titre françaises (. ). En réalité ces rejets représentent une radioactivité très faible, comparée à celle provenant des retombées radioactives des explosions nucléaires dans tous les océans du globe. Goldschmidt, Avent. atom.. 1962. p. 191.

‚ąí Constante radioactive. Pourcentage d'atomes d'un corps radioactif donn√©, qui se transforment par unit√© de temps. La d√©sint√©gration s'effectue pour chaque corps (ou √©l√©ment) √† un rythme immuable appel√© p√©riode (temps qu'il faut pour que la masse non transform√©e diminue de moiti√©); on l'appelle √©galement constante radioactive ( Sc. 1962. s.v. radioactivit√© ).

‚ąí Famille radioactive. Ensemble des √©l√©ments naturels qui, par leur transformation et par celle de leurs divers descendants, aboutissent √† un corps radioactif d√©termin√©. Les √©l√©ments naturels qui, par leur transformation, aboutissent √† un corps radio-actif d√©termin√© et tous ceux qui en descendent constituent une famille radio-active ( Lar. M√©d. t. 3 1972 ):

2. On a pu (. ) montrer que les radio√©l√©ments d√©couverts avaient entre eux des relations g√©n√©tiques et qu'ils d√©rivaient soit de l'uranium soit du thorium. On a ainsi pu constituer ce qu'on appelle ¬ę les famillesradioactives ¬Ľ qui sch√©matisent par quel processus une substance se transforme en une autre. Hist. g√©n. sc.. t. 3, vol. 2. 1964. p. 339.

Prononc. et Orth.: [ Äadjoaktif], f√©m. [-i:v]. Att. ds Ac. 1935. √Čtymol. et Hist. 1898 (C.r. de l'Ac. des sc.. t. 127, p. 175). Comp. de radio- 1 * et de actif *. Fr√©q. abs. litt√©r.: 121. Bbg. Gall. 1955, p. 143, 150.