Criar uma Loja Virtual GrŠtis
Le Sexe des anges regarder en ligne FULLHD

LE SEXE DES ANGES

Pourquoi l'indien accepte-t-il l'acculturation que lui propose (ou lui impose) le S.I.L. Le papier de Laurent Aubague tourne tout entier autour de cette question, entre proph√©tisme et messianisme, au point qu'on y oublie que dans S.I.L. (Summer Institute of Linguistics) il y a Linguistique. Des langues en effet il n'est gu√®re question, sauf dans le dernier quart de l'article o√Ļ l'√©criture appara√ģt comme une monnaie d'√©change. Mais reprenons quelques points de son argumentation.

1) L'adhésion de certains indiens au protestantisme est une façon de s'opposer au catholicisme qui est, lui, compromis avec le pouvoir politique et policier.

2) Cette adhésion est peut-être simulée, mais la simulation est ici acte de résistance.

3) Le protestantisme est une réponse aux problèmes de la marginalisation sociale.

4) Les rapports entre le SIL et les indiens tiennent du marchandage: l'écriture contre la religion.

Ainsi les missionnaires du SIL apparaissent-ils comme des pros√©lytes classiques (ce qui est tout √† fait leur droit). de surcroit excellents linguistes -mais ici je crois quf Aubague s'avance un peu vite, car il faudrait √©valuer s√©rieusement la linguistique des h√©ritiers de Pike- et fournissant surtout aux populations indiennes un p√īle d'opposition au pouvoir.

J'avoue que le d√©bat sur proph√©tisme et messianisme m'int√©resse autant que celui, m√©di√©val, concernant le sexe des anges. Et je crois en outre que, vu du terrain, ce d√©bat concerne autant la situation sociale et culturelle des indiens que le sexe des anges concernait les paysans de l'√©poque f√©odale. Car ce dont il est surtout question, lorsqu'on tente d'√©valuer la pratique du SIL, c'est de politique linguistique. Une politique que je baptiserais volontiers planification linguistique par d√©l√©gation puisque dans tous les pays o√Ļ op√®re le SIL il le fait gr√Ęce √† des conventions sign√©es avec le pouvoir en place. Ce qui implique deux choses: