Criar uma Loja Virtual Grátis
Parlez-moi de vous regarder en ligne avec sous-titres anglais 1280

Parlez-moi de vous

Synopsis et détails

À 40 ans, Mélina est la voix la plus célèbre de France. Animatrice à la radio, la nuit à l’antenne elle résout les problèmes affectifs et sexuels des auditeurs avec impertinence, humour et sans tabou. Tout le monde connaît sa voix, mais personne ne connaît son visage.
Dans la vie, elle évite tout contact et vit comme une vieille fille dans les beaux quartiers. Partie à la recherche d’une mère qu’elle n’a jamais connue, elle découvre que celle-ci vit au sein d’une famille nombreuse, en banlieue. Elle décide de s'approcher d'elle, incognito.

Distributeur Diaphana Distribution

Récompenses 2 nominations

Voir les infos techniques

Année de production 2012

Secrets de tournage

Le choix de Karin Viard.

Le choix de l'actrice Karin Viard pour le rôle principal de Parlez-moi de vous semblait plutôt évident pour Pierre Pinaud, dans le sens où elle serait l'une des rares "comédiennes à la fois crédible dans un registre d'émotion et de comédie", selon les mots du metteur en scène. Les deux artistes s'étaient déjà rencontrés une fois, mais le jeune cinéaste ne tenait pas encore la caméra. En effet, à cette époque il était stagiaire régie sur le film L. Lire plus

. Et le choix de Pierre Pinaud !

Karin Viard explique, de son côté, ses motivations à prendre part à ce projet réalisé par Pierre Pinaud. En plus de son appréciation pour le scénario, la comédienne voulait jouer encore une fois dans un premier film, chose qu'elle fait "de moins en moins" au fur et à mesure de sa carrière, mais qui représente la possibilité de retrouver "des réalisateurs avec une fougue et une envie différentes, qui n'ont pas encore la maîtrise, l'habitude", donn. Lire plus

Desperate wives

Le metteur en scène Pierre Pinaud a voulu réaliser ce film pour (entre autres) son admiration avouée des personnages de femmes perdues, troublées, comme l'était déjà la protagoniste des Miettes, son court-métrage primé aux César et au festival de Clermont-Ferrand. "Je me sens assez proche de Gary Cooper dans L'Extravagant Mr. Deeds de Frank Capra, qui est irrésistiblement attiré par les "lady in distress" !", confesse-t-il.

10 Secrets de tournage

Dernières news

NEWS - Séries à la TV

en dvd il est très beau et ça se regarde plusieurs fois.

J'aurais préféré la voix chaude et sensuelle de Macha Béranger (décédée en 2009) la brune pour interpréter les animatrices radio "psy" de nuit (elle était géniale dans cette émission de radio, quelle présence) car Karin Viard la blonde n'est guère plus convaincante dans ce rôle qu'une vendeuse d'huîtres. Mais ne nous y trompons pas, ce n'est pas un film sur ces "has been"qui attiraient des cohortes d'auditeurs nocturnes, mais autre chose. Comme il veut tout faire lui-même, Pinaud réalisateur a bien du mal à nous convaincre pendant 90 mn de son scénario plan-plan (et à les atteindre). le film fit d'ailleurs un bide en entrées. On assiste à la vie terne d'une "enquiquineuse" entrecoupée heureusement d'un peu de plans variés Des journalistes d'un QI supérieur à la moyenne y percevront bien des considérations métaphysiques de bazar histoire de faire étalage de leurs connaissances psychologiques. à se rouler par terre. Jugez vous-même. "c'est bien connu. quand on parle des autres, c'est pour éviter de parler de soi !" Lamentabillissime autant que délirant et controversé. Une autre. Et "Karin est épatante en clown blanc" (?) Cherchez le vrai clown. Même Karin ne s'en doutait pas! Mais foin de toutes ces considérations, ce qui m'a surtout ému dans cette histoire, c'est la performance de Nadia Barentin (pseudo-mère de Karin) décédée de maladie avant de prendre son traitement, peu de temps après la fin de ce tournage. un chant du cygne. Souvenez-vous. la mère supérieure de "Louis la Brocante" Adieu madame. Vous futes une grande actrice.
willycopresto

J'aurais préféré la voix chaude et sensuelle de Macha Béranger (décédée en 2009) la brune pour interpréter les animatrices radio "psy" de nuit (elle était géniale dans cette émission de radio, quelle présence) car Karin Viard la blonde n'est guère plus convaincante dans ce rôle qu'une vendeuse d'huîtres. Mais ne nous y trompons pas, ce n'est pas un film sur ces "has been"qui attiraient des cohortes d'auditeurs nocturnes, mais autre chose. Comme il veut tout faire lui-même, Pinaud réalisateur a bien du mal à nous convaincre pendant 90 mn de son scénario plan-plan (et à les atteindre). le film fit d'ailleurs un bide en entrées. On assiste à la vie terne d'une "emmerdeuse" entrecoupée heureusement d'un peu de plans variés Des journalistes d'un QI supérieur à la moyenne y percevront bien des considérations métaphysiques de bazar histoire de faire étalage de leurs connaissances psychologiques. à se rouler par terre. Jugez vous-même. "c'est bien connu. quand on parle des autres, c'est pour éviter de parler de soi !" Lamentabilissime autant que délirant et controversé. Une autre. Et "Karin est épatante en clown blanc" (?) Si, si,une gugusse a écrit ça sans rire. Cherchez le vrai clown. Même Karin ne s'en doutait pas! Mais foin de toutes ces stupidités d'intellos,ce qui m'a surtout ému dans cette histoire, c'est la performance de Nadia Barentin (pseudo-mère de Karin) décédée de maladie avant de prendre son traitement, peu de temps après la fin de ce tournage. un chant du cygne. Souvenez-vous. la mère supérieure de "Louis la Brocante" Adieu madame. Vous futes une grande actrice.

elle crève l'écran, là
amusante et pleine de mille facettes,
quand tu regardes le film à la plage "lulu femme nue", ça change complètement du tout au tout.

dans ce générique de fin, pareil que "les souvenirs" ils ont choisi
"le bonheur"
"n'ayez pas peur du bonheur, il n'existe pas!" à tous les amoureux de la terre. ce n'est pas bonheur mais fusion et indifférenciation qui redonne un archaïque qui fait comme une cassure. le voyant en salles, je me suis bon ok et après en le voyant et revoyant je le trouve excellent.

Comme j'ai compris le personnage de Mélina cache bien de la souffrance et ses secrets, elle ne peut accepter l'amour du jeune homme et paraît offusquée, il lui plaît quelque part et elle ne peut le lui faire comprendre et se montre maladroite, même brutale. C'est l'effet comédie dramatique, si énorme que ça nous fait rire, la maniaquerie. Du coup, elle sait dès le départ qu'il est un quasi frère, lui ne saisit pas
elle vient pourquoi. Qu'est ce qu'elle cherche, elle ne se confie pas.
J'aurai adoré une passion, qu'un homme l'emmène hors du guindé, ce n'est pas le film.
même j'aime bien ce qu'ils se disent, elle redoute le tissu; les microbes, les autres, que ce soit sale et aussi de partager.
de dire Nicolas Duvauchelle dans un rôle "prolo", quand le film est vu en entier, un an plus tard il est dans une galerie d'art. C'est que de s'accrocher, il a pu, partir, faire son bonhomme de chemin. ils ont une maison, le chien, s'en sortent, pourquoi prolo? Karin Viard très fine interprète et le duo avec Nicolas, leurs personnages, c'est à voir.

je reprends encore une fois le dvd, So Lucas. Nicolas Duvauchelle, comme il parle tout vite, j'en suis à la scène où il tombe sur la dame de ménage, la rejoint au resto avec son sourire, ils ont dû trop s'amuser. Elle le regarde de haut et lui fait des remarques, excellent. radio france qui délocalise. j'aimerai rembarrer comme ça, trop mignon.
Lui progresse et va vers un ailleurs tandis que la journaliste Claire, ça m'a déçue, elle ne saisit pas la perche pour en faire son confident, le mettre dans le coup, créer de la confiance ou s'abandonner. je l'aurai faite moins rigide, pus surprenante car il tente en lui avouant que ça l'étonne d'elle qu'elle accepte de faire chauffeur pour jojo afin de l'emmener à son rendez vous de cardio, il lui offre une production photo en cadeau etc. ensuite, c'est Pinaud qui décide, il l'a faite comme il a voulu.

Euh, quelle fin pour ce film? J'ai l'impression que le personnage principal reste dans son impasse et sans la moindre lueur d'espoir.

voix de la nuit, suaves. Karin Viard en vedette et Nicolas Duvauchelle est Lucas, un jeune homme, il tente de l'approcher, déjà ils ont dû s'amuser à tourner certaines scènes, le forcé et comme c'est exagéré, elle fait semblant d'attendre un invité sans lui faire
ok viens à ma table et elle semble en mourir d'envie.
séduite par un aussi bel homme, sans parvenir à se l'avouer, lui tout cool, tendre en est amusé et il se laisse happer par le surprenant de cette femme.
seulement pas moyen, c'est un peu la femme inaccessible qui sert sa propre cause et le perçoit comme un gêneur sans pouvoir rien révéler de ce qui l'anime. elle joue bien avec des airs outrés. lui, il la trouve tout de même bien seulement ça sera un peu raide. Elle apprend à la radio l'amour de Lucas et s'en offusque, sort de ses gonds. D'arriver en bas de chez elle, le danger est dans la rue, il fait le pied de grue, comme il a déjà eu de beaux regards. très bons comédiens quoi, c'est trop drôle en même temps que c'est tragique, elle est séduite et s'en défend à corps défendant. un très beau et charmant jeune homme. comme elle le repousse sans avoir la moindre compassion. s'il l'embrasse, il sent qu'elle en meurt d'envie et au lieu qu'elle le laisse dire, pourquoi il vient à cette heure là, ce qu'il aimerait lui dire d'important. il sait qu'elle est Mélina on devine. même si elle n'a pas envie de sortir avec ou qu'elle hésite ou qu'il ne lui plaît pas ou plutôt elle ne sait même pas ce qui lui plairait tant elle se prend le chou, d'une manière soft, non, elle fout tout en l'air, brise tout.
elle décide et quand elle est prise de remords, il est trop tard, il a levé l'ancre, est parti et le mal est fait. Elle a peut être voulu lui expliquer sa quête d'une mère avant celle d'un homme, elle ne peut s'ouvrir en live dans sa vraie vie, elle le fait dans l'univers feutré et caché de la radio.

ce qu'elle répond aux auditeurs et comme elle s'engage corps et âmes. pas psy pas psy du tout. une comédie ou un drame? pour les moments amusants, c'est divertissant seulement sur le fond, elle vit seule et le reste et brise ce garçon, le pauvre Lucas qui n'aura pas entendu la vérité de Mélina, elle n'a pas eu assez confiance pour faire tomber le masque. pour ça, c'est le drame, mélo, flop! pourra-t-elle aimer, accepter l'amour d'un autre sans être morte de peur.

Un film français que jai aimé.

J'ai aimé ce film avec cette femme dont la vie étriquée et casaniére cache cette recherche de sa mére(surtout de son amour).en opposition sa vie professionelle est sa soupape de decompression..
Le rôle de la mère est aussi bien interpretté comme ele voulait se racheter aprés l'abandon de cet enfant non desiré:benevolat,protection de sa famille(attention vis à vis de la petite fille.L'histoire avec le beau-fils est un peu inutile..

un film d'une grande tendresse. et une Karin Viard toujours aussi juste.
Quelle actrice! <3

Alexandre R. si vous faites le calcul, il a bien 27 ans, s'il est né début janvier :) Mon frère lui-même est né cette année là et a 27 ans.

Un film qui m'a rappelé les années 60 où les femmes n'avaient pas le droit à l'avortement et pour cela abandonnaient leur enfant,car malheureusement peu de filles mères étaient aidé ,et cela donne ces enfants qui toute leur vie ou presque recherchent leur mère.Ce film est excellent ainsi que tous les acteurs et reflète bien ce que peut ressentir 1 fille abandonnée.Merci pour ce très bon fim..

EXCELLENT FILM, KARINE VIARD JOUE TRES BIEN. J'AI EGALEMENT APPRECIE LA REALISATION OU LE JEU DES REGARDS EN DIT LONG SUR LES EMOTIONS.

Karine Viard joue superbement bien, dommage que la réalisation ne soit pas à la hauteur, sans oublier certaines incohérences comme l`age de Lucas 27 ans alors qu`il est de 1985.

Déçue. j'ai aimé l'idée de départ, la sensibilité et le jeu de Karin Viard, mais l'histoire ne démarre jamais vraiment et on finit par trouver ça mou. On a la sensation qu'il y avait une idée de départ mais que la réalisation a pêché. Dommage.

déçue vraiment. j'ai attendu jusqu'à la fin que le film commence.

Une très beau film. De l'émotion mêlée aux rires, le film est juste de bout en bout. Les acteurs sont tous incroyables. Les mise en scène singulière et prenante. Un excellent moment. Merci.

"Pierre Pinaud nous invite à réfléchir sur les moyens dont chacun dispose pour vivre en accord avec soi-même, en dépit des manques et des traumatismes subits." Louna | ★★★★★★★☆☆☆ | Lire la critique complète sur LE BLOG DU CINÉMA.

Beaucoup d'émotions. Du grand Karin Viard, elle crève l'écran.

film tres touchant tres bien construit, délicat et juste. karin Viard, une pure merveille, tres belle, mise en valeur, des gros plans superbes, karine est au top de sa beauté, et comme d'habitude, joue tres juste. les inconditionnels de karin vont se regaler, j'en fais partie. 18/20

film sensible avec des moments où l'on sourit
Karin Viard est très attachante
je garderai ce film en mémoire
petite larme à la fin

Pour une première réalisation, ce film est une merveille. Tout est parfait: la mise en scène, le scénario, etc. L'actrice principale est carrément épatante, et je pèse mes mots. Une production cinématographique incontournable en ce début d'année. Pas de matraquage médiatique pour sa sortie dans les salles obscures (à ma connaissance), j'y suis allée sans a priori et pourtant au sortir de la séance je suis bluffée et sous le charme: émotions, finesse et rires garantis. alors n'hésitez pas!

« Parlez moi de vous » est un film réussi à tous les niveaux, l'histoire, la sensibilité de l'interprétation des acteurs mais aussi la photographie, la psychologie. C’est un film d'une grande finesse, capable de vous retourner, de vous faire passer du rire aux larmes en un quart de seconde. Deux jours après l'avoir vu, il résonne encore en moi.

je viens de le voir ce matin je me suis régalé.
une sublime Karin Viard comme d'habitude.

Film uniquement réservé aux gens qui ont encore un coeur, du savoir-vivre et des émotions, ce qui bien évidemment rayent pas mal des gens faisant des critiques minables sur ce site. Et encore je suis polie.

Vu aujourd'hui, bon film!
je recherche le titre de la chanson, quand Mélina arrive à la fête de Lucas, merci pour votre aide.

Oui bof, vraiment pas terrible, heureusement qu'il y a Karin Viard.
http://lecinedefred2.over-blog.

BOF BOF. Je ne comprends pas les commentaires positifs.

très bon film je retourne le voir le week end prochain.

J'ai vu ce film en avant première, j'ai été très touché par la sensibilité qui se dégage de ce film.
Melina, (Karin Viard) perce l'écran, et sa mère (Nadia Barentin) joue à merveille. Le personnage que joue Karin Viard fait partie de ces gens dont c'est le métier d'aider les autres, alors qu'ils sont eux-mêmes très fragiles, et qu'ils feraient bien d'écouter et de s'appliquer leurs propres conseils!
Toute cette contradiction entre Mélina derrière son micro et Melina, dans la vraie vie, est très bien rendue à l'écran et nous donne l'occasion de rire. La maison de sa mère (Nadia Barentin) respire le plus vrai que nature, la vie!
Film tout en sensibilité, au rythme bien enlevé, à la musique discrète

Film très émouvant et drôle à la fois!!
On rit, mais ce n'est aux dépens de personne.
On pleure, mais cela fait du bien.
Il y a beaucoup de respect pour tous les personnages
qui sont très attachants et authentiques.
Que l'on soit enfant, femme où mère, où grand-mère, ils nous parlent.
Tous sont filmés avec tendresse. celle -là même qui imbibe l'intérieur de cette famille modeste qui chez d'autres cinéastes moins bien attentionnés auraient été désigné comme ringard.
Tous attendent quelque chose de cette femme qu'elle ne peut leur donner.
Elle aide les autres à distance à travers son micro alors que c'est elle qui a besoin d'aide.
Son secret l'empêche de vivre et la seule vie qu'elle s'autorise c'est d'être la magicienne
de la vie des autres. Mais. je préfère m'arrêter là quant à l'histoire.

Je vous le conseille, le film est très bien. vu en avant première à Reims Thillois.