Criar uma Loja Virtual Grátis
Voir ce complet film L'Incident 2160p

The Incident

Synopsis et détails

Interdit aux moins de 16 ans

Trois musiciens rêvent de connaître la gloire grâce à leur groupe de rock. Pour survivre, ils travaillent comme cuisiniers dans un asile psychiatrique où les patients sont extrêmement dangereux. Un soir, le système de sécurité tombe en panne à cause d'une grande tempête. Les patients profitent de l'occasion pour fuir de leurs cellules et les trois cuisiniers se retrouvent alors face à un danger de mort.

RĂ©compenses 1 prix et 2 nominations

Voir les infos techniques

Année de production 2011

Date de sortie DVD 04/07/2012

Date de sortie Blu-ray 04/07/2012

Date de sortie VOD 04/07/2012

Type de film Long-métrage

Secrets de tournage -

Format production 35 mm

Format audio Dolby Digital DTS

Format de projection 1.85. 1

Regarder ce film

à partir de (4.99 €)

à partir de (3.99 €)

à partir de (2.99 €)

Voir toutes les offres VOD

Service proposé par

The Incident - Combo Blu-ray + DVD (Blu-ray)

neuf à partir de 6.62 €

The Incident - Combo Blu-ray + DVD (Blu-ray)

neuf à partir de 4.05 €

Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

The Incident Bande-annonce VF

The Incident Bande-annonce VO

Interviews, making-of et extraits

Direct 2 DVD N°49 - Juillet 2012 (1/2)

Direct 2 DVD N°56 - Décembre 2012 (2/2)

Acteurs et actrices

RĂ´le. Harry Green

Critiques Spectateurs

Critique positive la plus utile

par Truman. le 11/02/2013

Excellent film d'horreur. les acteurs sont bon et l'ambiance est au rendez vous. Le budget du film est minimaliste mais. Lire la suite

Critique négative la plus utile

par conrad7893. le 13/01/2013

sujet original film d'horreur assez angoissant montée en puissance au cours du film quelques absurdités et incohérences comment. Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs

Merci Darkitude pour avoir expliquer la fin, car j'ai eu beaucoup de mal moi aussi à comprendre. SPOILER. >> j'avais juste compris qu'il était plongé dans la folie mais je ne savais pas qu'est ce qui été réel ou pas et à quel moment il plongeait dans cette folie.

@spartanico83. merci ;) En fait je pense que Georges devait être "prédisposé" à la folie. C'est à dire que ça peut rester en latence chez certaines personnes pendants des années. Et c'est un ou plusieurs facteurs traumatisants qui déclenchent la folie. Ceci dit chez les vétérans de guerre pas exemple, même normaux au départ, ils peuvent devenir fous, c'est aussi selon l'ampleur des atrocités.

Là, dans le film, je pense que Georges était déjà un peu fragile nerveusement, pas forcément confiant en lui (il se dénigre par rapport à sa copine). De plus, il est extrêmement fatigué quand les choses arrivent, exposant ses nerfs direct.

Donc ça commence doucement dès que la lumière est coupée / mais le moment du grand basculement est pour moi cette fameuse "double" scène au moment ou ils font cramer son pote. A partir de là, ll délire totalement le pauvre.

Tres mauvais. Long a démarrer, peu de scene vraiment gore, fin completement stupid, a éviter. POur du gore avec de l'interet > A l'intérieur un des rares film d'horreur français tenant la route. 0.5/5

Merci david.k pour ta critique très profonde et extrêmement intéressante. J'y ais retrouvé toute cette finesse caractérisant un personnage d'une lucidité marquante. Nan sans dec' c'est complétement débile et dénué de sens de critiquer un film par une simple phrase; donc si un jour tu te sens d'attaque pour réellement parler d'un film fait nous signe. Sinon prend toi pour une personne que que les gens vont écouter avec un avis simplement favorable ou défavorable. Bref! j'ai trouver ce film plutôt sympa avec une "intrigue" très bien ficelé dans la mesure ou les personnage sont crédible et ont des réactions logique. Seul bémol la fin quelques peu flou.

Génial ce site où l'on laisse des illuminés raconter la fin d'un film.

Ma critique. http://lhmovies.blogspot.fr/20.

Un bon mais pas excellent thriller. La montée en puissance, attendue, est linéaire (trop ?) et sans trouble-faits (dommage) et pourtant, on est pris au jeu avec ces quelques subtilités parsemées qui laisse présager du pire. On est ici dans un film à tension mais pas sur du thriller pur (d'où ma déception). L'inconstance continue jusqu'à la fin, avec des chauds-froid parfois retenus, parfois délirants (le coté horrifique). On reste dubitatif sur cette fin qui n'arrive pas à faire passer le message ou du moins l'explication. Toutefois, avec cette ambiance sombre, cette tension et de très bons acteurs, on obtient un bon thriller assez doux avec quelques scènes choc. On accroche. A voir. 3.5/5.

@ Maximedc. les personnes sont ici dans la section "Commentaires" et non "Critique assermenté". A bon entendeur. Et, en passant, avant de reprendre les gens. pense à reprendre tes écrits remplis de fautes aussi puériles que ton comm. heuuu pardon, ta critique. ciao

Pour son premier long-métrage, Alexandre Courtès offre aux fans de survival et de thriller un film aux qualités patentes. Dans une ambiance anxiogène réaliste ( un hôpital psychiatrique ), le réalisateur retrouve parfois les meilleurs aptitudes de Carpenter ( l'image travaillée, les plans éloquents, l'atmosphère chargée, la musique. ) pour nous offrir un long-métrage de qualité dans le genre horreur. C'est bien joué, vraiment bien réalisé et seul le twist final peut prêter à la dispute. The Incident est un gros film de genre. 4,5/5

Une première partie assez longue et sans grand intérêt pour la suite durant laquelle nous sont exposés les personnages et leur lieu de travail assez singulier. la cuisine d'un asile psychiatrique.L'établissement semble tout à fait sous contrôle, du moins jusqu'à ce que l'enchaînement de plusieurs évènements (certains patients ne prennent plus leurs cachets, panne de courant qui fragilise la sécurité) plonge le lieu dans le chaos le plus total. Débute alors la meilleure partie du film qui instaure une ambiance de plus en plus angoissante avec quelque scénes choques et brutales. Mais peu d'action au final avec un film qui privilégie l'ambiance et utilise beaucoup le hors champ. La fin tranche avec le reste du métrage et, de ce fait, est assez repoussante au premier abord mais si elle n'est pas foncièrement mauvaise. "The Incident" est un film à découvrir malgré quelque longueurs et de déja vus dans certain films. a voir mais surement vite oublié par son manque d audace et une réalisation perfectible.

Vu ce soir, et agréablement surpris.
Très bon film, avec une ambiance stressante et glauque, et des scènes assez violente et bien réussies.
Bref, on bon film a voir.

Original, gore, angoissant, mise en scène nerveuse et maitrisée, The Incident marque un passage au long métrage réussi pour Alexandre Courtès. Lire notre critique complète sur le site Terreurvision.

j'ai bien aimé mais je reste assez dans le brouillard concernant la fin. SPOIL. " quand il se reveille dans la chambre d'hopital et que c'est le bordel " quelqu'un pourrait m'expliquer ?

L'idée est plutôt pas mal mais j'ai rien pipé à la fin, alors bien sûr on peut toujours trouver quelqu'un qui nous donnera son point de vue, néanmoins cette fin en queue de boudin reste une idée permanente puisqu'elle reste incomprise au moment où le spectateur finit de voir le film.

N'étant pas plus con qu'un autre, j'ai bien compris que Georges était un fou, mais la façon dont la chose est amené est très mauvaise, l'idée vient elle d'un Shutter Island? Ok, j'ai lu un commentaire qui expliquait que Georges avait mal encaissé la mort de son ami ainsi que les différents drames vus au court du film, cependant il ne marque aucun trait physique laissant penser qu'il devient malade, au contraire il lutte. il se bat physiquement et mentalement pour se sortir de là contrairement à ses collègues qui se condamnent eux même en restant volontairement enfermer.

Et la chose dont personne ne parle, c'est du "méchant" (Harry Green) celui que l'on soupçonne d'être à l'origine de l'incident, du rejet des cachetons des prisonniers. On comprend (et ça on nous le fait bien comprendre) que cet homme est mort au démarrage de l'incident. Alors qui est Georges? Est il un fou prisonnier du système psychiatrique qui s'invente une double vie? Est ce un rockeur victime d'un incident qui le rendra fou? Est il lui même Harry Green? Entre ce pseudo dédoublement de personnalité (que l'on peut supposer) sorti d'un FIght Club et cette envie de nous laisser penser que Georges est fou comme dans Shutter Island, j'ai tendance à penser que le réalisateur était à côté de la plaque. Vous me direz: Oui, mais l'idée de scénario est tout de même bonne. Effectivement, mais l'idée est tiré d'un bouquin.

Si quelqu'un peut m'éclairer et en particulier ALLOCINE puisqu'ils ont eux même interviewé Alexandre Courtes et apprécié son film, ce qui en toute logique indique qu'ils ont compris l'issue finale de cette "oeuvre".

moi j'ai compris comme ça le film et la fin. à cause de l'univers spécial dans lequel il travail, il commençait à péter les plombs. (quand il s'énerve sur la vitre au début).
je pense que c'est LUI qui n'a pas donner les médocs au malades car c'est LUI qui les met en dernier sur les plateaux, de plus on comprend bien que le méchant meurt dés le début. voilà pourquoi à la fin il dérail et que les gens comprennent que c'est un fous.
il termine le film du bon coté de la vitre, mais en ayant des visions assez byzarre de son ancien boulot.

Il vaut le coup d’être vu. Je l’ai regardé comme souvent sans lire le résumé ni encore moins les critiques, et plus on avance, plus ça devient malsain et oppressant. Pas vraiment gore quoique la fin est assez sanglante sincèrement je vous le recommande sans a priori

la fin fait penser a Shuter Island de Martin Scorses. Vous trouvez pas ?

ça commence par un film assez intriguant, les personnages ne sont pas ininteressants, puis au bout de 40 minutes l'atmosphere du film s'alourdie. et puis ça part en delire moraliste pas possible a limite du thriller psychologique incomprehensible. dommage le potentiel est bon !

Je ne m'attendais à rien de particulier et j'ai été super agréablement surprise.
A voir.
Coup de cœur pour Richard Brake. impeccable !

RIP à Dave Legeno, très bon film, assez psychologique. 3,5/5

Oui entre la pression de finalisé son albulm, les concerts, et sa copine "bourge" et puis cerise sur le gateau: cuisteau (qui lui veut la faire de qualité, bien assaisonné. ), il finit par pêter les plombs sous la pression

Un film d'horreur pas terrible du tout, je me suis ennuyé devant. l'histoire est prévisible et la fin vraiment chelou. heureusement il est pas long c'est déjà ça. 1,5/5

Voir les commentaires

Suivez-nous avec Passion

Toutes les actus Ciné

NEWS - Films Ă  la TV

lundi 17 juillet 2017

Adèle Blanc-Sec sur TMC. quel grand réalisateur français a refusé de porter la BD a l'écran.